Voici l'extrait d'une émission que j'ai moi-même enregistrée au milieu des années 90 : http://www.ipernity.com/doc/75072/12355544

Je l'ai retranscrit par écrit ci-dessous, vous pouvez donc lire et écouter en même temps :

grand show 1

grand show 2

grand show 3

grand show 4

Tout est dit dès le début : "un ami qui vient... Sacha !!!". La télé c'est des amis qui viennent, c'est plein de copains que je n'ai pas. Alors des fois je les invoque moi-même, je prends leurs peaux. Et là aussi, chaque chose doit être à sa place, faut pas perturber l'ordre, c'est ça qui est rassurant dans la télé. Du coup quand ma grand-mère dit quelque chose qui n'est pas dans mon scénario mental, elle dit un mensonge. Et à un autre moment qu'on n'entend pas ici, je lui répète plein de fois "asseyez-vous" car dans une émission les invités doivent être assis, c'est comme ça. Ce côté 'petit dictateur' m'effraye désormais. Par la suite j'ai trouvé qu'une feuille de papier était mieux pour faire le dictateur, tout en reconnaissant enfin mes doutes concernant la mascarade du monde. Mais au temps de Michel Drucker j'essayais encore de croire au monde, même si c'était pas facile.